F Nous contacter

0

Avancées sur l'étude et le contrôle de la maladie tumorale faciale du Diable de Tasmanie : impacts en matière de conservation de l'espèce

HIVERT, Lorette

Ecole Nationale Vétérinaire de Toulouse

2017

132 p.

T-2017-109

GESTION DES POPULATIONS ; DIVERSITE BIOLOGIQUE ; GENETIQUE ; CANCER ; VACCIN ; MARSUPIAL

Le Diable de Tasmanie, le plus grand carnivore marsupial au monde, est aujourd'hui en danger d'extinction. Les causes en sont le déclin démographique majeur et la perte de diversité génétique engendrés par la maladie tumorale faciale du Diable de Tasmanie (Devil Facial Tumour Disease), un cancer de la face transmissible et mortel. Cette thèse est une synthèse bibliographique des données accumulées et des dernières découvertes sur la DFTD qui permettent de comprendre son impact écologique et ses mécanismes immunologiques et génétiques. Elle présente également les mesures de gestion des populations sauvages et le rôle de la population captive d'« assurance » qui a pour objectif le maintien des diables et de leur diversité génétique dans le paysage tasmanien, ainsi que l'avancement de la recherche vaccinale contre cette maladie si atypique.

Localisation : ENV Toulouse

Niveau du diplôme : THESE DE DOCTORAT VETERINAIRE (TOULOUSE)

N° de thèse : 109

Nombre de bibliographie : 158

Titre anglais : Advances in understanding and managing Devil Facial Tumour Disease : impacts in terms of species conservation



Emprunt/Réservation

Y Réserver

Mes paniers

4

Gerer mes paniers

0
Z