F Nous contacter

0

Dominantes dermatologiques raciales : labrador et Golden Retriever. Etude rétrospective des consultations en clinique DPMA de 2010 à 2016

La pression de sélection exercée par les éleveurs, afin d'obtenir des animaux aux attraits phénotypiques souhaités, a permis l'apparition de maladies héréditaires et à prédisposition raciale. Devant l'importance de ce constat et de la prévalence des Labrador et Golden Retrievers en France, il est nécessaire d'étudier ces dominantes et notamment les affections dermatologiques pouvant affecter ces races. Aucune étude jusqu'à présent ne traite des dermatoses prédisposées chez les Retrievers. Le service dermatologie-parasitologie-mycologie d'ONIRIS (DPM) offre ainsi une nouvelle porte vers l'étude des affections dermatologiques dans une race donnée. Ce premier travail sur la race Retriever (Golden et Labrador) est une étude rétrospective portant sur 300 chiens Retrievers et 300 chiens témoins. Dans cette étude, les dominantes dermatologiques de la race sont présentées ainsi que leur caractéristiques (épidémiologie, localisation, type de lésions). Ce travail est en grande partie validé par le respect des bonnes pratiques cliniques appliquées dans le service DPM d'ONIRIS.

Localisation : Oniris Chantrerie Documentation

Niveau du diplôme : THESE DE DOCTORAT VETERINAIRE (NANTES)

N° de thèse : 11

Titre anglais : Dermatology breed predispositions



Emprunt/Réservation

Y Réserver

Mes paniers

4

Gerer mes paniers

0
Z